Paracha-2

Tsav – צו

 

D.ieu demande à Moché de transmettre à Aharon et ses enfants les droits et devoirs liés à la charge de la prêtrise qu’ils exercent en offrant les sacrifices dans le Tabernacle. Le feu devait brûler sur l’autel extérieur en permanence. C’est sur cet autel qu’étaient brûlés : 1. Les sacrifices « holocaustes » (« ‘Olah », brûlés en entier), 2. Les graisses des sacrifices « de paix » (« Chélamim »), des sacrifices expiatoires (« ’Hatat »), et de culpabilité (« Acham »), 3. Les offrandes « à base de farine » (« Min’ha »). Les prêtres consommaient la viande des sacrifices « de paix », « expiatoires » et de « culpabilité ». Ils consommaient aussi le reste des offrandes « à base de farine ». Le sacrifice « de paix » était consommé par celui qui l’offrait, excepté certaines parties qui revenaient au Cohen. Toutes ces parties devaient être consommées par des personnes n’ayant pas contracté d’impureté rituelle (par contact d’un cadavre par exemple), dans un lieu saint, et dans une période de temps bien définie. La fin de la Paracha nous raconte comment Aharon et ses fils restent dans le Tabernacle pendant sept jours durant lesquels Moché les intronise respectivement en tant que Grand Prêtre (« Cohen Gadol ») et prêtres (« Cohen »).

 

Top